grasseyer


grasseyer

grasseyer [ graseje ] v. intr. <conjug. : 1>
XVIIe; grassier 1530; de gras
1 Parler gras, avec une prononciation gutturale ou peu distincte des R.
2Prononcer les R sans battement de langue (prononciation dite parisienne, considérée comme un défaut quand le R était roulé).
Trans. Grasseyer les r. P. p. adj. R grasseyé (opposé à roulé) .

grasseyer verbe intransitif (de gras) Parler en prononçant de façon gutturale certaines consonnes et particulièrement les r. ● grasseyer verbe transitif Prononcer les r de façon gutturale. ● grasseyer (synonymes) verbe transitif Prononcer les r de façon gutturale.
Synonymes :
- bléser

grasseyer
v. intr. Prononcer la lettre r de la gorge, comme à Paris (par oppos. à rouler les "r").

⇒GRASSEYER, verbe intrans.
A. Parler en articulant avec la partie postérieure de la cavité buccale. Godefroid ne grasseyait pas, ne gasconnait pas, ne normandisait pas, il parlait purement et correctement (BALZAC, Mais. Nucingen, 1838, p. 604).
[En incise ou avec compl. d'obj. interne] Dire quelque chose en grasseyant. Dites-donc, Mademoiselle Marthe, voilà une lettre que l'ouvreuse m'a dit de vous remettre, grasseya une grosse fille roupieuse (HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 12). Grasseyant de lourdes gracieusetés (ROLLAND, J.-Chr., Foire, 1908, p. 727).
B. — PHONÉT. R grasseyé. ,,Vibrante uvulaire produite par la vibration de la luette contre la partie postérieure du dos de la langue`` (Ling. 1972). Cf. SAUSSURE, Ling. gén., 1916, p. 74.
Grasseyer l'r (rare). Ainsi en français, l'usage général de grasseyer l'r n'empêche pas beaucoup de personnes de le rouler (SAUSSURE, Ling. gén., 1916, p. 164.).
REM. Grasseyant, -ante, part. prés. en emploi adj. Sa voix était éraillée, sa prononciation grasseyante (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 211).
Prononc. et Orth. : [] ou [-se-], (il) grasseye []. Var. [-] ds WARN. 1968. Conjug. : toujours avec -y-, contrairement aux verbes en -ayer (il balaie ou balaye). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1530 je grassie, il grassie (PALSGR., p. 612); 1611 grassier et graissayer (COTGR.); 1660 grassayer (OUDIN Fr.-Esp., s.v.; OUDIN Esp.-Fr., s.v. cecear); 1694 grasseier (Ac.). Dér. de gras (cf. parler gras); suff. -eyer (v. -oyer). Fréq. abs. littér. : 16.
DÉR. Grasseyement, subst. masc. Prononciation de quelqu'un qui grasseye. L'insupportable grasseyement des faubourgs de Montluçon (ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 161). []. Var. [-] ds WARN. 1968. Ds Ac. dep. 1694. Ds Ac. 1694 et 1718 : grasseiement; ds Ac. 1740-1932 : grasseyement. La forme grassaiement (GAULTIER, Bovarysme, 1902, p. 92) s'explique par confusion avec les dér. des verbes en -ayer du type bégaiement. 1re attest. 1694 (Ac.); de grasseyer, suff. -(e)ment1.
BBG. — ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 132.

grasseyer [gʀaseje] v. intr. [CONJUG. balayer, mais conserve partout l'y.]
ÉTYM. 1660; grassier, 1530; de gras.
1 Parler gras, avec une prononciation gutturale ou peu distincte des r (→ Gasconner, cit.).
1 (…) Marat, Desmoulins, qui bégayaient ou grasseyaient, ne faisaient guère qu'écrire, parlaient rarement.
Michelet, Hist. de la Révolution franç. t. I, p. 494 (éd. Pléiade).
2 Il grasseyait beaucoup. Sa voix, au moins aussi puissante que celle de l'Oudet de Charles Nodier, jetait une incroyable richesse de son dans la syllabe ou dans la consonne sur laquelle tombait ce grasseyement.
Balzac, Autre étude de femme, Pl., t. III, p. 238.
Trans. Dire en grasseyant.
3 (…) un bellâtre qui se promenait entre les fauteuils des dames, une rosette à la boutonnière, grasseyant de lourdes gracieusetés (…)
R. Rolland, Jean-Christophe, Foire sur la place, II, p. 727.
2 Didact. Prononcer les R sans battement de la langue.Au p. p. || Le R grasseyé de la prononciation dite parisienne était considéré comme un défaut quand le R était roulé (→ Gras, cit. 32 et rem. infra).
DÉR. Grasseyant, grasseyement, grasseyeur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • grasseyer — (gra sé ié. L y grec se conserve dans toute la conjugaison ; je grasseyais, nous grasseyions, vous grasseyiez ; que je grasseye, que nous grasseyions, que vous grasseyiez) v. n. Prononcer les r d une manière vicieuse. Ceux qui grasseyent ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GRASSEYER — v. n. Parler gras, prononcer mal certaines consonnes, et principalement les r. Cette femme grasseye agréablement. Il affecte de grasseyer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GRASSEYER — v. intr. Parler gras, prononcer de la gorge ou peu distinctement les r …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gras — gras, grasse [ gra, gras ] adj. • cras XIIe; lat. crassus « épais », avec infl. probable de grossus « gros » I ♦ 1 ♦ Formé de graisse; de nature graisseuse. Matière, substance grasse. Chim. Corps gras : esters de la glycérine. ⇒ graisse; lipide.… …   Encyclopédie Universelle

  • ГРАССИРОВАТЬ — [фр. grasseyer] картавить, произносить звук [р] на парижский манер. Словарь иностранных слов. Комлев Н.Г., 2006. грассировать (фр. grasseyer) картавить, произносить звук р на парижский манер. Новый словарь иностранных слов. by EdwART, , 2009 …   Словарь иностранных слов русского языка

  • grasseyement — [ grasɛjmɑ̃ ] n. m. • 1665; de grasseyer ♦ Prononciation d une personne qui grasseye. ● grasseyement nom masculin Action de grasseyer. grasseyement n. m. Fait de grasseyer. grasseyement [gʀasɛjmɑ̃] n. m …   Encyclopédie Universelle

  • graseia — GRASEIÁ, graseiez, vb. I. intranz. A pronunţa sunetul r în mod uvular sau velar (ca francezii). [pr.: se ia] – Din fr. grasseyer. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  graseiá vb., ind. prez. 1 sg …   Dicționar Român

  • r — 1. r [ ɛr ] n. m. inv. 1 ♦ Dix huitième lettre et quatorzième consonne de l alphabet : r majuscule (R), r minuscule (r). Prononc. Lettre qui, prononcée, note la fricative uvulaire [ r ] (dite parfois r grasseyé) dans la prononciation parisienne… …   Encyclopédie Universelle

  • R — 1. r [ ɛr ] n. m. inv. 1 ♦ Dix huitième lettre et quatorzième consonne de l alphabet : r majuscule (R), r minuscule (r). Prononc. Lettre qui, prononcée, note la fricative uvulaire [ r ] (dite parfois r grasseyé) dans la prononciation parisienne… …   Encyclopédie Universelle

  • grasse — ● gras, grasse adjectif (latin populaire grassus, du latin classique crassus, épais) Qui est formé de graisse ou qui en contient : L huile, le beurre sont des matières grasses. Qui a beaucoup de graisse : Une vache bien grasse. Qui contient de la …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.